Destination Asie, Afrique, Océanie, Amérique, Europe

10 janvier 2010

Noël à Saint-Petersbourg

Filed under: Europe,Russie — Joseph @ 22 h 46 min

Ce qui devait être un intermède “Europe” risque de se prolonger, j’ai élu domicile en Allemagne, à Munich, pour un an. Changement du choix des destinations de voyages et premier envol pour les fêtes de Noël vers l’ancienne capitale de l’Empire de Russie, au fond du golfe de Finlande, sur le delta à l’embouchure de la Néva.

StPetersbourg-020-pan2

Pierre le Grand fait construire la ville de Saint-Petersbourg en 1703, sur des terrains marécageux hostiles. Devenue Petrograd puis Leningrad au XX ième siècle, la ville reprend son nom d’origine après la disparition de l’URSS en 1991.

StPetersbourg-020-pan1

StPetersbourg-001-5

Sur les bords de la Néva, un très bel ensemble architectural en briques recouvertes d’un enduit vert turquoise, des alignements de colonnes blanches : l’Ermitage construit entre le XVIIIe et le XIXe siècle
– Le Palais d’Hiver, œuvre de Francesco Bartolomeo Rastrelli -1754, résidence principale du Tsar de Russie et joyau de l’art baroque russe.
– L’Ermitage, de style classique, construit à la demande de Catherine II par Jean-Baptiste Vallin de La Mothe en 1764.
C’est de la conjonction de ces édifices qu’est né le musée de l’Ermitage. Ce musée renferme aujourd’hui la plus grande collection au monde d’œuvres impressionnistes.
– Réalisé en 1783 par Giacomo Quarenghi, le théâtre de l’Ermitage, premier théâtre de Saint-Petersbourg initialement réservé à des représentations privées, est aujourd’hui le plus petit théâtre de la ville et sert également de siège administratif pour l’ensemble des bâtiments de l’Ermitage.
Un élève de Rastrelli, Felten Georg Friedrich – Felten Yury Matveyevich, crée les bâtiments du Vieil Ermitage et Carlo Rossi parachève l’ouvrage – en 1820 – en réalisant l’Arc de l’État-Major et plusieurs bâtiments ministériels qui ferment l’hémicycle.

StPetersbourg-001

StPetersbourg-001-6

75 kilomètres de Neva gelée

StPetersbourg-001-7

Sur la place des Décembristes, ancienne place du Sénat, le cavalier de bronze, Petro primo ou Pierre le Grand – sculpté en 1766 par Etienne Maurice Falconnet représente le Tsar en mouvement sur son cheval cabré. Les inscriptions sont écrites en russe côté Amirauté et en latin côté Sénat.

StPetersbourg-006-2

Dôme doré de la Cathédrale Saint Isaac. Inspirée de la cathédrale Saint-Paul de Londres, elle a été construite par les architectes Auguste de Montferrand et Vassili Stasso au debut du XIX ième siècle. Haute de 101,5 mètres, elle est repérable de très loin.

StPetersbourg-006-3

Les bulbes de l’église orthodoxe de la Résurrection du Christ – appelée également Eglise Saint-Sauveur-sur-le Sang-Versé – recouverts de mosaïques bleues, vertes et jaunes donnent une dimension féerique à cet édifice dont l’architecture typique russe diffère de celle des autres bâtiments de la ville de Saint-Petersbourg, dominée par les styles baroque et néoclassique.
Alexandre III fait construire cette église en 1883, sur les lieux de l’assassinat de son père d’Alexandre II, le long du canal Griboïedov.

StPetersbourg-010

A l’intérieur comme à l’extérieur, du sol au plafond, de magnifiques fresques, des peintures, des mosaïques… Un tombeau orné de pierres semi-précieuses, lapis-lazuli, topazes…

StPetersbourg-010-2

StPetersbourg-010-3

Sur la perspective Nevski, avenue principale la ville de Saint-Pétersbourg longue de 4,5km, l’église arménienne Sainte Catherine – 1780

StPetersbourg-011-3

StPetersbourg-011

A 25 kilomètres au sud de Saint Petersbourg, la ville de Pouchkine, autrefois Tsarskoïe Selo « village impérial » ou « bourg des Tsars » fondée au XVIII ième siècle pour devenir la résidence d’été des tsars.
Façade bleue et blanche du Palais Catherine – œuvre de style baroque de Francesco Bartolomeo Rastrelli en 1752.

StPetersbourg-001-3

Alignement d’atlantes dorés soutenant des colonnes…

StPetersbourg-001-2

Des sculptures, miroirs, mosaïques, des voilages, des peintures au plafond, des parquets marquetés, des dorures partout … et surtout de superbes carreaux de Delft, des poêles en céramique bleue.

StPetersbourg-015-2

StPetersbourg-015-3

StPetersbourg-005

Derrière nous, le quai de l’Université et l’Académie de Saint-Pétersbourg; au loin à droite la forteresse Pierre et Paul, la Cathédrale St-Pierre et St-Paul, la flèche de l’Amirauté, les colonnes rostrales rouges, un pont…

StPetersbourg-018

Au loin la flèche de l’Amirauté, celle de la Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul surmontée d’un croix et d’un ange – 123 mètres de haut, le dôme de la cathédrale Saint Isaac.

StPetersbourg-020

Sur l’île aux Lièvres, petite enclave protégée de toutes parts par la Néva et des marécages impraticables, la forteresse Pierre et Paul a été le premier édifice autour duquel s’est construit Saint-Pétersbourg – début XVIII ième. La cathédrale Saint Pierre et Saint Paul, est une oeuvre de l’architecte Domenico Trezzini – architecture baroque nordique.

StPetersbourg-020-1

Sur l’île Vassilievski, deux colonnes rostrales de granit rouge de 32 mètres de hauteur – décorées de proues de navires, d’ancres de marine et surmontées d’une lanterne – servaient de phares aux bateaux marchands navigant sur la mer Baltique – début XIX ième siècle.

StPetersbourg-020-5

Les couples de jeunes mariés, leurs familles et amis, font traditionnellement le tour de la ville en suivant les quais avec quelques arrêts dans des lieux stratégiques.

StPetersbourg-001-4

Statue de Pierre le Grand (Forteresse Pierre et Paul), oeuvre de Mikhaïl Tchemiakine (1991)

StPetersbourg-020-6

Le croiseur Aurore et Petro – Петр – son capitaine…

StPetersbourg-025

Une des plus belle rue de la ville – œuvre de l’architecte Carlo Rossi

StPetersbourg-030

StPetersbourg-027-3

Le centre historique de Saint-Pétersbourg et ensembles monumentaux annexes sont classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO :
« La « Venise du Nord », avec ses nombreux canaux et plus de 400 ponts, est avant tout le résultat d’un vaste projet d’urbanisme commencé en 1703 sous Pierre le Grand. Connue plus tard sous le nom de Leningrad (en ex-URSS), elle reste étroitement associée à la révolution d’Octobre. Son patrimoine architectural concilie dans ses édifices les styles opposés du baroque et du pur néoclassicisme comme on le voit dans l’Amirauté, le palais d’Hiver, le palais de Marbre et l’Ermitage. »