- ALBAN - LUCIE - JOSEPH - JEREMY - JULIAN - JULIEN - LAURE
- HELOISE - REMY - ROMAIN - DANY - HUGUES - NADETTE - VERA
Témoignage de Julian[Suite]

Un petit résumé des sorties 2005 en montagne (celles photographiées) avec Pierre… accompagné de photographies [Photos] et de la "Chanson pour Pierrot" paroles et musique: Renaud Séchan[Paroles et Musique]

Connex 04/01/05 puis Thabor 05/01/05
Le 4,5,6 janvier 2005 nous - Pierre et Julian - sommes hébergés chez Enguerran (un copain de la fac en spécialité escalade depuis la première année). Le premier jour nous partons en ski de rando de chez Enguerran (Notre Dame de Vaux au dessus de la Mure) pour nous balader sur le Connex.
Le deuxième jour nous montons au Thabor Matheysin en partant en dessous de la station de St Honoré. Nous faisons demi-tour sous le sommet à cause du risque d’avalanche.
Le troisième jour nous nous rendons au col d’Ornon pour faire de la cascade, la glace n’est pas là. C’est pas grave, le programme c’est « bartassage dans la neige » et recherche ARVA.

Erection et la goulotte voisine de gauche
Le 4 mars 2005 nous partons de Grenoble pour réaliser la cascade nommée «Orgasme» située rive gauche de la Romanche légèrement en amont de la cascade de la Pisse. Il y a dû avoir une petite erreur de lecture du topo, puisque en haut de la cascade après discussion avec des grimpeurs présents, nous apprenons que nous ne sommes pas dans « Orgasme » mais dans une goulotte (j’ai perdu son nom) située a gauche « d’Erection » (une autre cascade rive gauche de la Romanche).
Après une ascension rapide nous allons grimper le pied d’Erection pour faire des photos mais sans aucune prétention puisque cette cascade n’était pas à notre portée.

Grande ruine 04/05/2005
Entre deux jours de partiels nous décidons de monter à la Grande Ruine en ski de rando en partant du parking du refuge de l’Alpe. La neige fait un peu défaut et nous portons les skis jusqu'au croisement de la vallée qui monte au refuge d’Adèle Planchard et celle qui monte au refuge du Pavé. Pierre est en forme, je crois que j’ai le mal des montagnes, j’avance plus, il reste 500m de dénivelé avant d’arriver au refuge. Il m’encourage jusqu’au bout. La descente est super puis la neige se transforme, on se retrouve dans 30 cm de soupe et ça devient vite la galère. Le long de la Romanche au dessus du refuge de l’Alpe, il faut porter les skis Le long plat favorise la discussion et la rêverie…

Dome des écrins 10/05/05
Ça y est les partiels viennent de finir, nous montons dans la Corsa d’Enguerran et direction Ailefroide, le Pré de Madame Carle. La route est fermée jusqu'à 17h pour cause de travaux en dessous d’Ailefroide. Il faut attendre et pour nous occuper nous plaisantons avec l’ouvrier qui barrait la route. Nous montons au refuge du Glacier Blanc dans la nuit et la tempête. Lever 2h du mat’, petit point météo : neige , brouillard. Tout la monde va se recoucher. Lever numéro 2 à 3 heure du mat’, petit point météo : neige brouillard et soudain un coup de vent, une étoile à travers le brouillard. Il fait beau au dessus, c’est le signal du départ. Nous quittons les skis sous la barre dans la traversée, il fait grand beau grand froid au sommet. A la descente notre Pierrot nous fait une gaffe habituelle. Il perd son piolet sur le Glacier Blanc, s’en aperçoit au refuge. Il remonte mais pas de piolet. Coup de chance, un montagnard l’a trouvé et lui rapportera à domicile.
Suite

[HautPage]

 

Mots de Marie-Jo et Jean-Pierre


Récit du Docteur L.Nivet sur les circonstances de l'accident
 
TEMOIGNAGES
 
CEREMONIE
MUSIQUES ET TEXTES
 

CARNET DE ROUTE
TEXTES, RECITS, COURRIERS


LISTE DE COURSES
 
ALBUMS PHOTOS
 
EXPEDITION EN EQUATEUR
 

Envoyer un mail à Marie-Jo et Jean-Pierre

 
PAGE PRECEDENTE